GEO TOLBAR MIS VISITANTES DE HOY

24 nov. 2012

CONGO, tant que je vivrai tu meurs.

Tant que je vivrai, vous qui vivez dans la «RDC» mourir. Pendant que j'ai le droit de vivre dans une certaine gamme de la liberté, vous êtes pris au piège dans la pire forme d'esclavage. Alors que je peux rêver Je vois des enfants de ma sœur grandir, se développer, devenir des hommes et des femmes qui avec une certaine liberté de choisir leur destin, vous voyez vos proches mourir à coups de machettes, d'être violées, réduites en esclavage dans les mines de coltan, de l'or, diamants ... pour servir l'impunité grande multinationale à tous les contrôles ont déterminé votre destin: vivre et mourir un esclave.

Qu'advient-il de l'homme que nous n'aimons pas notre horreur des autres êtres qui souffrent en ce moment?

Qu'advient-il de nous des humains qui pour la plupart voient l'extermination de milliers de personnes sans affecter notre vie quotidienne?

Comment pouvons-nous vivre sans vouloir savoir, de tourner la page de l'horreur qu'ils sont soumis des populations entières?

Comment peut-on dormir avec notre conscience en paix, quand nous rester en dehors de la souffrance de millions d'êtres humains qui meurent par notre indifférence?

Comment pouvez-vous, de quelle manière?

No hay comentarios:

Publicar un comentario en la entrada

Todos tus comentarios son bienvenidos, las opiniones más divergentes expuestas con respeto siempre pueden encontrar un común enriquecimiento.